Une jeune fille réservée, qui,  lorsqu’elle parle de piano, s’extériorise, s’anime et devient intarissable. Un discours qui nous a conquises lorsque nous avons fait sa connaissance et ce pour lequel,  nous lui avons accordé notre soutien.

La force de caractère qui l’habite et son travail inlassable du piano étaient palpables dans l’intérprétation  des morceaux joués lors de  son premier concert à Vitry le François,  ville dont elle est native.

Un concert qu’il nous tardait de lui voir donné. Sa passion pour cet instrument,   elle nous l’avait exposée et elle nous l’a fait vivre ce vendredi 20 avril, lors de sa prestation  qui fut éblouissante,  au vu de la complexité du programme choisi, interprété de mémoire, et de surcroît sur un piano droit.

Du baroque avec Bach, du classique avec Beethoven, du romantique avec Brahms et Liszt, du moderne avec Debussy et Prokofiev…,  » je veux faire voyager le public à travers différentes périodes, pour faire passer des émotions différentes », confia-t-elle.

20 ans en mai prochain, Hélène possède une pratique du piano de quinze années, vit pour le piano, est transportée par le bonheur que lui renvoient  ses doigts  jouant avec les noires et les blanches, et rêve de devenir pianiste/concertiste malgré le stress qui accompagne le métier et les sacrifices qu’il requiert.

les années de travail qui l’attendent pour pouvoir vivre de sa passion, ne la rebutent  pas, c’est du bonheur jour après jour.