Véronique, qui nous avait soigneusement préparé cette sortie familiale, ne nous avait pas réservé une farce, en ce premier jour d’avril.

Ce fut par la visite du  Musée Matisse que nous avons commencé cette belle journée ensoleillée, où nous nous sommes davantage intéressés à l’exposition temporaire réservée à Henry-Edmond Cross et le néo-impressionnisme. Mouvement qui, dans la peinture française se développe vers 1880, fondé sur des théories de l’optique et la perception. Les couleurs sont juxtaposées séparément en petites touches, points ou mosaïque, d’où l’appellation de « pointillisme » ou de « divisionnisme ».

L’exposition fut commentée par une guide qui n’a pas été avare d’explications sur le néo-impressionnisme et les peintres qui ont illustré cette période,  au cours de laquelle se  rencontrent Henry-Edmond Cross et Henri Matisse.

Après le déjeuner fort sympathique à la Brasserie Historique de l’Abbaye au Cateau Cambrésis, nous avons repris la route en direction de Guise, pour découvrir « Le Familistère,  une utopie réalisée », visite guidée bluffante.

Jean-Baptiste Godin, créateur de la manufacture des poëles qui portent son nom,  fut un expérimentateur social de tout premier plan. Pour faire la preuve de la valeur de la société unitaire, il a offert « les équivalents de la richesse » aux familles des employés de son usine.

Le Familistère de Guise, ou  « Palais social »,  comprend des pavillons d’habitation collective, écoles, crêches, piscine, théâtre, magasins, jardins etc…. Les travailleurs participaient à la gestion et aux décisions. ils sont devenus propriétaires de l’usine et du palais.

Une autogestion unique au monde qui dura plus d’un siècle,  jusqu’en 1968. Des familles habitent encore dans le Familistère, qui depuis 2000 fait l’objet de la mise en oeuvre d’un programme de valorisation patrimoniale, architecturale, paysagère, culturelle, sociale et économique du site.

Imaginons le retour de ce modèle pour notre société actuelle, utopie…

Un grand merci à Véronique pour l’organisation et la qualité de cette sortie et merci également à nos chauffeurs.